Tartelette façon Panna Cotta

La douceur et le goût vanillé de la Panna Cotta en version tartelettes individuelles à la crème de coco, pour un dessert végétal et gourmand, avec un indice glycemique modéré.

La panna cotta fait partie intégrante de la gastronomie italienne ! Simple a réaliser, il suffit de trois ingrédients : de la crème liquide, un agent gélifiant et du sucre.

Pour rendre cette version plus végétale, j’ai choisi la crème de coco en remplacement de la crème liquide utilisée traditionnellement. (Que les puristes me pardonnent!)

N’utilisant pas de gélatine dans mes préparations, en raison de son origine animale, j’ai choisi ici l’agar-agar. Son pouvoir gélifiant est beaucoup plus fort, il est donc important de le doser avec attention.

La partie « sucre » de la recette, (pas indispensable pour moi et mon palais peu sucré) pourra quant à elle être réalisée avec un sucrant naturel. On oublie pour cette fois mon sucre de fleurs de coco fétiche, qui aurait pour effet de colorer la crème et on préfère le sirop d’agave ou mieux encore le Xylitol, qui permettra de conserver la jolie couleur blanche de la crème.

Ingrédients : (Pour 6 tartelettes)

  • 6 biscuits type sablés ou petits beurres (J’ai choisi ici des sablés vanille de la marque Gerblé, au Maltitol pour rester dans mon objectif de dessert IG bas)
  • 2 c.a.soupe d’huile de coco
  • 200ml de crème de coco
  • 10ml de sirop d’agave ou 1c.a café de Xylitol
  • 1 pincée d’extrait de vanille en poudre (ou l’équivalent d’une demi gousse)
  • 3g d’agar-agar
  • 6 framboises fraîches
  1. Émietter les biscuits (au mixeur ou en les écrasant dans un sac congélation), ajouter l’huile de coco et mélanger jusqu’à l’obtention d’une pâte homogène.
  2. Déposer le biscuit dans le fond de 6 moules à tartelettes et laisser prendre au réfrigérateur le temps de préparer la suite.
  3. Dans une casserole, faire chauffer la crème de coco jusqu’à petite ébullition, en remuant sans cesse.
  4. Baisser la température à feu doux. Ajouter ensuite l’agar-agar, la vanille et le sucrant puis mélanger pendant 2 à 3mn.
  5. Verser la préparation dans les moules préparés, laisser refroidir, puis placer au réfrigérateur pendant au moins 3h.
  6. Au moment de servir, déposer une framboise fraîche sur chaque tartelette.

Mousse au chocolat au jus de pois – chiches

Il y a quelques jours j’ai utilisé des pois-chiches pour faire des Falafels. Et qu’est ce qu’on fait avec le jus ?? De la mousse bien-sur!
Depuis que j’ai découvert cette recette de mousse au chocolat à l’Aquafaba, je n’en ai pas refait en version classique … je trouve les mousses tellement plus légères!
Elle est aussi beaucoup plus simple à réaliser selon moi, car les blancs en neige… ça peut parfois virer au cauchemar!!
Bref, un vrai coup de cœur, autant vous dire que je ne jette plus jamais le jus de mes pois chiches!

Ingrédients: 200g d’eau

  • 160g de jus de pois-chiches en conserve
  • 160g de chocolat noir, 70% de cacao
  • 40g de sucre de fleur de coco (facultatif)

Préparation :

  1. Égoutter les pois chiches au dessus d’un saladier et conserver le jus.
  2. Réserver les pois chiches pour une utilisation ultérieure
  3. Fouetter le jus de pois chiches au batteur ou au robot. (Facultatif : ajouter 30g de sucre pour bien serrer le mélange) puis réserver la préparation.
  4. Faire fondre le chocolat au bain-marie, puis le laisser redescendre à température ambiante.
  5. Mélanger délicatement le chocolat au jus de pois chiches
  6. Repartir la préparation dans 4 ramequins et réserver au frais pendant 4h.

Pain aux pois-chiches

Comme promis sur Instagram, je vous partage ici la recette du pain aux pois-chiches réalisé en début de semaine. La recette n’est pas de moi, c’est une suggestion cookidoo, l’application dédiée aux utilisateurs Thermomix. Si vous êtes abonnés, vous pourrez facilement trouver la recette adaptée au Thermomix sur l’application. Dans le cas contraire, je vous détaille ici le pas à pas pour réaliser cette recette sans robot.

Ingrédients:

  • 280g de pois-chiches secs (ou la même quantité de farine de pois-chiches si vous n’avez pas de quoi les moudre)
  • 200g d’eau
  • 50g d’huile d’olive + un peu pour la plaque
  • 1/2 à.café de sel
  • 1 c.à.café de poudre à lever
  • 1 c.à.soupe de graines de sésame

Préparation:

  1. Moudre les pois-chiches à sec (ou utiliser la farine toute prête).
  2. Ajouter l’eau, l’huile d’olive et le sel. Mélanger le tout puis pétrir environ une minute. (a la main ou au robot) pendant une dizaine de minutes.
  3. Laisser tremper 15mn.
  4. Préchauffer le four à 200 degrés et tapisser une plaque de papier cuisson. L’huiler avec un peu d’huile d’olive et réserver.
  5. Au bout des 15mn de repos, ajouter la poudre à lever puis pétrir la pâte une nouvelle fois pendant une à deux minutes.
  6. Transvaser la préparation sur la plaque préparée puis, avec les doigts huilés, l’étaler en un rectangle d’environ 25x20cm.
  7. Parsemer de graines de sésame et enfourner pour 20mn à 200 degrés, jusqu’à coloration dorée.

Se déguste tel quel, en accompagnement d’un plat salé ou pour l’apéritif, avec une tartinade de légumes au curry, un Houmous ou un caviar de tomates-aubergines.

Poke bowl

Comme je vous l’ai annoncé sur Instagram, si je ne devais manger qu’un seul et unique plat pour le restant de mes jours, ce serait celui-ci!

Voilà plus de deux ans maintenant que j’ai découvert le Poke bowl, dans un restaurant de La Baule, et je ne m’en lasse pas … Ce repas simple et rapide à réaliser, présente également l’avantage d’être très complet !

Et il faut dire qu’avec la multitude de combinaisons qu’il offre, il est difficile (voire impossible ?!) selon moi de s’en lasser …

Pour cette version, j’ai cuit du riz que j’ai ensuite laissé refroidir, avant de l’assaisonner avec du vinaigre de riz, de l’huile de sésame et des graines de sésame noir (façon Maki en quelque sorte). L’avantage, c’est qu’en cuisinant son riz à l’avance, on gagne un temps précieux sur la pause déjeuner !

Pour la garniture, tout est permis, en fonction de ses goûts et des trouvailles de son garde manger.

Ici, j’ai utilisé de la carotte râpée, du concombre, de l’avocat, du chou rouge râpé, des radis, des pousses d’alfalfa germées, des graines de courge, des oignons frits, des et des cacahuètes. Un peu d’huile de sésame pour l’assaisonnement et c’est tout .

Cette recette fonctionne également très bien sur une base de boulghour, ainsi qu’en version sucrée/salée avec par exemple de la mangue ou de la grenade.

Chips de patate douce

Vous connaissez mon amour pour la patate douce … en en frites, en purée, farcies … et même en chips! La patate douce avec son goût délicat de châtaigne se décline à l’infini… pour mon plus grand bonheur !

Aujourd’hui je vous parle d’une recette que j’adore faire à l’apéro, très savoureuse et tellement simple que je me demande encore comment j’ai pu m’en passer si longtemps!

Pour ces chips de patate douce, vous aurez besoin… d’une patate douce! (Surprenant?!), d’un peu d’huile et des épices de votre choix (paprika, cumin ou meme cannelle).

Préparation:

  1. Tailler la patate douce en fines lamelles (à l’aide d’une mandoline pour un meilleur rendu).
  2. Préchauffer le four à 180 degrés.
  3. Dans un saladier, verser 2 cuillères à soupe d’huile d’olive et les épices de votre choix + sel et poivre.
  4. Déposer les rondelles de patate douce sur une plaque allant au four, recouverte de papier sulfurisé.
  5. A l’aide d’un pinceau de cuisine, badigeonner les lamelles de pâte douce du mélange huile/épices.
  6. Cuire 15 à 20mn en surveillant la coloration car la cuisson varie énormément selon l’épaisseur des tranches réalisées.

Pan bagnat végétal

Le meilleur du Pan Bagnat, en version veggie!

Aujourd’hui je vous partage la recette de ces petits pains délicieux ! Ils sont faits d’après la recette traditionnelle des Pans Bagnats méditerranéens, mais avec une farine d’épeautre que je trouve plus digeste et dont l’indice glycémique est également plus faible.

Ingrédients (pour 6 pains) :

  • 30g d’huile d’olive
  • 220g d’eau à température ambiante
  • 1c. a café de sucre de fleurs de coco
  • 20g de levure boulangère fraîche
  • 400g de farine d’épeautre
  • 1c.à.café de sel

Préparation :

  1. Dans un saladier, mettre l’eau, la levure et le sucre puis mélanger.
  2. Ajouter la farine, l’huile d’olive et le sel puis pétrir pendant 3mn au robot ou 5mn à la main.
  3. Rouler la pâte en boule, couvrir d’un torchon et réserver pendant 1h a l’abri des courants d’air.
  4. Diviser la pâte en 6 pâtons identiques, leur donner une forme de boule et les déposer sur une plaque allant au four, recouverte de papier cuisson.
  5. A l’aide d’un pinceau de cuisine, huiler légèrement le dessus des pains puis mettre au four 12mn à 180 degrés.
  6. Laisser refroidir puis couper les pains en deux pour les garnir.

Pour la garniture, j’ai réalisé un concassé d’olives noires et ail : a mi chemin entre la tapenade et le pesto. Vous pouvez retrouver la recette ici 👈. Ajouter à cela quelques légumes frais de votre choix.

Salade façon rouleaux de printemps

La fraîcheur et la saveur des rouleaux de printemps, alliés à la simplicité d’une salade

Vous le savez, la cuisine asiatique est pour moi une source d’inspiration inépuisable… Mais voilà c’est l’été ! On passe du temps en terrasse, on a envie de manger frais et simple et on a pas tous les jours envie de se casser la tête en cuisine. Cette salade façon rouleaux de printemps est un excellent compromis! Une assiette saine et savoureuse, prête en un rien de temps. Toutes les saveurs d’un rouleau de printemps sans la contrainte du montage!

Ingrédients (pour 1 assiette) :

  • 150g de vermicelle de riz
  • 1 carotte
  • 60g de chou rouge
  • 40g de jeunes pousses
  • 50g de cacahuètes
  • Quelques feuilles de coriandre fraîche

Préparation :

  1. Réhydrater le vermicelle en suivant les instructions du paquet.
  2. Râper la carotte et le chou rouge puis réserver.
  3. Concasser les cacahuètes.
  4. Hacher la coriandre.
  5. Une fois le vermicelle réhydraté, déposer la carotte, le chou, les cacahuètes et la coriandre.
  6. A déguster avec une vinaigrette à l’huile de sésame et vinaigre de riz.

#Test – Galettes de pois chiches Beendi

Il y a quelques jours, j’ai reçu un colis avec deux produits Beendi à tester. L’un des deux était une préparation instantané pour galettes de pois chiches.

A première vue, la composition est top! Peu d’ingrédients (farine des pois chiches, farine de riz semi complet, cumin, sel non raffiné, bicarbonate, curry et piment), le tout bien sûr bio, vegan et sans gluten !

Le carton promet de belles galettes de pois chiches prêtes en 5mn, cela a piqué ma curiosité et je dois dire que je n’ai pas été déçue ! Il m’aura suffit d’ajouter de l’eau chaude à la préparation et de faire cuire les galettes une à une, comme des crêpes.

Pour la garniture, j’ai choisi de faire revenir des protéines de soja texturées dans une sauce au curry et l’air de coco, j’ai ensuite ajouté quelques feuilles d’épinards et j’ai ainsi obtenu un repas complet en moins de 15mn .

Pour le goût je suis également convaincue, les galettes sont légères et savoureuses, un bon goût de pois chiches et de ces épices qui font la magie des produits Beendi. la compo indiquait la présence de piment que personnellement je n’ai pas retrouvé (et ce n’est pas plus mal à mon goût)!

Granola a l’Okara et au cacao

Oka-quoi??? L’Okara c’est le résidu d’oléagineux ou de graines obtenu lorsqu’on fait son lait végétal (soja, amande etc…).

Je l’utilise régulièrement comme chapelure sur des plats salés ou sur des fonds de tarte, ou encore comme base de cakes. En cherchant une nouvelle idée pour utiliser mon Okara, je suis tombée sur une recette de granola de @pimentoiseau qui m’a tapé dans l’œil. La première tentative fût la bonne tant sa recette est simple et claire!

Je vous conseille vivement d’aller faire un tour sur son joli blog, et je vous remet le lien de sa recette juste ici :

/https://pimentoiseau.fr/2020/04/08/granola-a-lokara-et-au-chocolat/

Spaghettis de courgettes et pesto à l’ail des ours

C’est la pleine saison des courgettes, les jardins en regorgent! L’occasion de tester les spaghettis de courgettes qui me font de l’œil depuis bien trop longtemps! Je pense que la courgette fait vraiment partie de mes fruits et légumes préférés l’été, elle offre tellement de possibilités!

Pour cette recette, j’ai simplement réalisé des spaghettis avec 4 belles courgettes à l’aide d’une râpe adaptée. Je les ai ensuite fait revenir dans à la poêle avec de l’huile d’olive (La version crue est également délicieuse!).

J’ai ensuite fait rôtir quelques tomates cerises et il ne reste plus qu’à assembler!

Pour la sauce, bien que je fasse généralement mon pesto moi même, j’ai testé pour cette recette le pesto à l’ail des ours « BioVerde », que vous trouverez facilement en magasin bio! Quelques pignons de pins et le tout est joué !