Barres Matcha – Framboises

J’ai eu la chance de tester le matcha premium @matchaandco toute la semaine, un vrai régal! Je l’ai consommé chaud, froid et même en pâtisserie ! C’est d’ailleurs avec lui que j’ai réalisé ces petits snacks!

Je les avais repéré il y a un moment sur le superbe compte de @fitetgourmande! J’ai un peu adapté la recette selon mes goûts (un peu moins sucrées) et avec les ingrédients que j’avais à la maison!

Un biscuit sans gluten amande/ coco, une purée de framboises et un crémeux matcha. Le tout enrobé de chocolat blanc, bien sympa ce petit en-cas !

Ingrédients :

✨Pour la base :

-35g de poudre d’amande

-15g de farine de coco

-30g de sirop d’érable

-40g d’huile de coco

-20g de purée d’amande

➡️ Mélanger le tout, repartir dans des moules (ou à défaut réaliser un grand rectangle que vous découperez par la suite) et placer 1h au congélateur

✨ Pour la purée de framboises :

-Écraser 250g de framboises à la fourchette (je l’ai fait avec des framboises surgelés que j’ai laissé un peu à température ambiante)

-Déposer sur la base puis placer de nouveau au congélateur une demi heure.

✨ Pour le cremeux matcha :

-90g de purée d’amande

-30g de sirop d’érable

-10g d’huile de coco

-1/2c.c de matcha en poudre (un peu moins pour un joli vert clair)

➡️Mélanger le tout, recouvrir la couche de purée de framboises et placer 2h au congélateur.

✨ Au bain marie, faire fondre 100g de chocolat blanc. Démouler les barres (les découper si vous n’avez pas utilisé de moule) et les plonger une à une dans le chocolat blanc à l’aide de deux fourchettes.

➡️ Déposer sur une feuille de papier cuisson puis placer une heure au frais avant de déguster.

Spaghettis de patate douce

Aujourd’hui je vous parle d’une recette simple et très rapide que j’affectionne tout particulièrement ! Les spaghettis de patate douce !

J’adore jouer avec les formes et les textures des légumes et en spaghettis, c’est toujours un succès auprès des enfants! Je vous ai d’ailleurs déjà parlé des spaghettis de courgette l’été dernier, mais encore quelques semaines de patience avant de les retrouver au menu, voici donc une alternative tout à fait saisissante, à la patate douce.

Ingrédients: pour 2/3 personnes

  • 3 belles patates douces
  • 300g de mélange de légumes verts surgelés
  • 1c.a.s d’huile d’olive
  • 200ml de Creme végétale
  • Ail en poudre
  • Sel, poivre
  • Une dizaine de noix de cajou concassées

Préparation :

1)Éplucher les patates douce et les détailler en spaghettis.

2)Plonger dans l’eau bouillante 10/15mn. Les spaghettis doivent être cuits mais encore fermes.

3)Pendant ce temps, faire revenir les légumes verts dans une cuillère à soupe d’huile d’olive. Ajouter ensuite la crème, le sel, le poivre et 1/2 c.c d’ail en poudre (selon les goûts)

4)Une fois les spaghettis cuits, faire revenir dans la poêle avec les légumes et la crème . Servir chaud avec quelques noix de cajou concassées sur le dessus.

Brownies au café

J’avais absolument envie de vous parler de cette petite gourmandise qui allie à la perfection mes deux passions! Le mariage parfaitement équilibré du café et du chocolat, rehaussé par une pointe de fleur de sel, le tout en une seule bouchée !

Alors pour le côté hypocalorique on repassera… L’idée était vraiment de se faire plaisir et on peut dire que ça a fonctionné !

Ingrédients :

Pour les brownies :

  • 150g de chocolat noir spécial pâtisserie
  • 150g de beurre
  • 1 stick de café soluble
  • 100g de sucre
  • 1 cuillère à soupe d’extrait de vanille liquide
  • 3 oeufs
  • 60g de farine
  • 1 pincée de fleur de sel
  • Noix de pecan

Pour la crème au café :

  • 250g de mascarpone
  • 1 stick de café soluble
  • 2 cuillères à soupe de sucre glace

Pour la ganache au chocolat

  • 100g de chocolat noir spécial pâtisserie
  • 100g de crème liquide

Pour la finition:

  • Noix de pecan

Les étapes :

1. Préchauffer le four à 180 degrés

2. Faire fondre ensemble le beurre et le chocolat au bain marie. Puis ajouter dans cet ordre : le café, l’extrait de vanille, le sucre, les œufs un par un, la farine, la fleur de sel et enfin les noix de pecan. Mélanger entre chaque étape à l’aide d’une cuillère en bois

3. Verser la préparation dans un cadre adapté et sur une feuille de papier cuisson (ou à défaut dans un moule carré). Cuire environ 20mn à 180 degrés. Tous les fours sont différents, les moules également!… Le mieux est de surveiller la cuisson régulièrement. Laisser tiédir à la sortie du four

Si vous utilisez un moule, n’oubliez pas de démouler votre brownie (une fois refroidi pour qu’il ne se casse pas), avant la suite des étapes . Cela n’est pas nécessaire avec un cadre.

4. Préparer la crème au café : Dans un récipient, fouetter le mascarpone énergiquement pour le détendre (c’est plus facile lorsqu’il est à température ambiante). Ajouter ensuite le café instantané et le sucre glace. Étaler une couche épaisse sur le Brownie et placer au frais.

5. La ganache : Dans une casserole, faire fondre le chocolat avec la crème. Laisser tiédir (attention à ne pas laisser trop refroidir au risque que la ganache ne se solidifie), puis verser une fine couche sur le brownie recouvert de crème au café. Placer au frais minimum une heure avant de servir. Décorer éventuellement avec quelques noix de pecan.

Cookies fourrés aux deux chocolats et à la fleur de sel

Le dimanche à la maison c’est pâtisserie ! Et aujourd’hui, une furieuse envie de cookies du genre bien gourmand ! Pour les cookies il y a deux teams : la team cookies croustillants et la team cookies moelleux … je suis clairement du côté moelleux !

Je vous propose aujourd’hui des cookies moelleux à souhait, avec un cœur coulant de chocolat et comme toujours, plusieurs alternatives à la recette : vegan et/ou sans gluten

Ingrédients: (pour 8 gros cookies)

Pour la pâte à cookies :

  • 100g de farine d’avoine (flocons d’avoine mixés)
  • 100g de farine de votre choix : blanche, semi complète, épeautre, teff…
  • 70g de beurre ou huile de coco pour une version plus healthy et/ou vegan
  • 90g de compote de pommes sans sucres ajoutés
  • 1 cuillère à soupe d’extrait de vanille liquide.
  • 60g de sucre, sucre complet, rapadura ou coco
  • 100g de chocolat pâtissier : noir ou lait, vegan ou non

Pour l’insert au chocolat:

  • 100g de chocolat de couverture
  • 100g de crème liquide (végétale ou non)
  • 1/2 cuillère à café de fleur de sel

Préparation :

1.Commencer par la ganache. Dans une casserole, faire chauffer la crème puis y laisser fondre le chocolat. Bien remuer pour que le mélange n’attache pas . {Je réalise toujours mes préparations à base de chocolat au bain marie pour éviter de le brûler.}

2. Laisser la ganache redescendre en température puis placer au frais 30mn pour qu’elle durcisse . Former ensuite 8 petites boules avec la main, et les aplatir légèrement sur une feuille de papier cuisson puis placer au congélateur 1h minimum

-> Pour des cookies ronds et épais, réaliser plutôt des boules. A l’inverse pour des cookies plats réaliser des disques

3. Pendant ce temps réaliser la pâte à cookies : mélanger tous les ingrédients secs,à l’exception du chocolat, puis ajouter le reste des ingrédients et mélanger. Ajouter ensuite le chocolat pâtissier concassé en grosses pépites. Je garde toujours quelques chunks (pépites) à ajouter sur le dessus des cookies une fois façonnés

4. Réaliser 8 boules de cookies, déposer a l’intérieur de chaque boule un insert de chocolat puis leur donner la forme définitive: ils ne bougeront pas beaucoup en cuisson du fait de l’absence de levure. Ajouter quelques grosses pépites de chocolat sur le dessus

5. placer 30mn au congélateur.

6. Préchauffer le four à 180 degrés puis enfourner les cookies jusqu’à ce qu’ils aient une belle coloration. Chez moi cela prend environ 20mn mais c’est très aléatoire en fonction du four et surtout de la taille des cookies

La pause fraîcheur 🌿

Je vous parle ici de mon expérience avec le nouveau thé glacé bio Pure Leaf. Cette publication a été sponsorisée par Shopmium, tous les propos et les opinions qui suivent m’appartiennent.

Il y a quelques semaines, j’ai eu l’occasion de découvrir le tout nouveau thé glacé bio de la marque Pure Leaf. Une boisson fraîche, saine et savoureuse avec une composition naturelle et hyper clean comme je les aime :

Il contient 95% de thé noir bio infusé ! Vous l’aurez donc compris, la teneur en sucres est très faible, à peine 18 kcal les 100ml, de quoi se faire plaisir sainement et sans culpabilité !

Le fait qu’il soit peu sucré le rend également vraiment désaltérant et c’est franchement très appréciable, surtout à l’approche des beaux jours!

Tous les thés glacés Pure Leaf sont produits avec du thé bio d’Argentine infusé, Il existe trois parfums :

-Citron de Sicile

-Menthe du Maroc

-Pêche de Méditerranée

Ils sont tous les trois frais et savoureux, mais j’ai vraiment craqué sur l’arôme pêche avec son petit goût fruité.

Ce qui m’a vraiment plu ici, en dehors de mes critères de sélection habituels qui sont la certification bio et la faible teneur en sucres et additifs, c’est l’utilisation du thé noir ! Le goût du thé est vraiment présent et dominant, les arômes se libèrent ensuite pour mieux le sublimer. Il est vraiment incomparable et si comme moi, vous êtes amateur de thé vos papilles seront comblées!

Jamais le mot « thé glacé » n’aura eu autant de sens selon moi! J’ai déjà eu l’occasion de faire mon propre thé glacé et honnêtement il ressemble à s’y méprendre à un thé infusé maison !

Bref vous l’aurez compris, c’est un vrai coup de cœur, toute la famille l’a adopté !

Jusqu’à 30% remboursés avec Shopmium!

Banana bread cheesecake

Ou comment combiner deux passions en une !


Ce week end, j’avais très envie d’un cheesecake… mais aussi 4 bananes archi-mûres à utiliser, voila un excellent compromis!
Hyper simple et très rapide, une base de banana bread au sucre complet, puis un appareil a cheesecake cru avec une sauce Cara Healthy express, un petit tour au frais et le tour est joué !

Ingrédients:

🍌 Pour le banana bread

  • 3 grosses bananes (ou 4 petites) et surtout très très mûres
  • 4 cuillères à soupe d’huile de coco
  • 1 oeuf
  • 40g de sucre complet
  • 180g de farine
  • 1c.c de poudre à lever
  • 1/2 c.c de bicarbonate alimentaire
  • 1 pincée de sel
  • Cannelle +/- 1 cuillère (en fonction des goûts)

🍰 Pour le cheesecake :

  • 500g de cream cheese
  • 60g de sucre
  • 1c.a.s d’extrait de vanille
  • 240ml de lait
  • 2g d’agar-agar

👩🏼‍🍳 Préparation:

1.Préchauffer le four à 180 degrés.

2.Écraser les bananes à la fourchette.

3. Ajouter le sucre, l’huile et l’œuf et mélanger jusqu’à ce que le mélange soit homogène. Ajouter ensuite tous les éléments secs : farine, levure, sel, cannelle et mélanger délicatement.

4. Verser la préparation dans un moule à charnière légèrement huilé (20/22cm c’est le top)

5. Cuire une trentaine de minutes ( variable selon les fours). Le dessus doit être pris et la lame du couteau ressort propre. Laisser refroidir.

6. Une fois le gâteau refroidi, égaliser le dessus si nécessaire à l’aide d’un couteau type couteau à génoise de manière à ce qu’il soit bien droit et puisse servir de base au cheesecake.

7. Dans un saladier, fouetter le cream cheese pour le détendre. Ajouter le sucre et l’extrait de vanille et fouetter de nouveau.

8. Faire chauffer le lait puis y dissoudre l’agar . Ajouter à la préparation précédente, puis mélanger jusqu’à ce que le tout soit homogène.

**L’agar-agar est loin d’être le gélifiant le plus simple à utiliser. Je n’utilise pas de gélatine en raison de sa composition mais si vous n’êtes pas végé, et plus à l’aise avec la gélatine vous pouvez sauter l’étape qui consiste à chauffer le lait et ajouter directement une feuille de gélatine réhydratée et essorée.

9. Verser la préparation sur le banana bread puis placer au frais 4h minimum

10. Servir accompagné d’un caramel au beurre salé ou pour une version plus légère, du caramel sans beurre (recette en story permanente)

Flan pâtissier à la vanille

Quoi de plus simple et en même temps si savoureux que le flan pâtissier ? Véritable souvenir d’enfance, doux et réconfortant! Ce flan j’en ai eu envie pendant des jours ! Je l’ai visualisé, tout en hauteur, épais et crémeux . Il m’aura fallu plusieurs semaines pour trouver LA recette qui me donne envie de me lancer ! Celle qui m’aura fait me dire « oh et puis zut, allons y pour la crème, allons y pour le sucre »

Pour cette recette, j’ai repris les bases de la recette de Quentin Lechat. J’ai suivi ses recommandations en adaptant les quantités à mon cercle de 20cm de diamètre pour 4cm de hauteur . J’ai tout de même divisé d’un tiers la quantité de sucre utilisé et franchement il était parfait ! Un goût intense de vanille et crémeux à souhait!

Ingrédients (pour 8 personnes)

Pour la pâte sucrée :

  • 125g de beurre 1/2 sel
  • 90 g de sucre glace
  • 1 œuf
  • 30g de poudre d’amande
  • 250g de farine

Pour la crème à la vanille :

  • 750g de lait entier
  • 2 gousses de vanille
  • 100g de sucre
  • 9 jaunes d’œufs
  • 60g d’amidon de maïs
  • 210g de crème 35% (La crème d’Isigny est l’une des seules à atteindre les 35% et elle est parfaite pour ça)
  • 100g de beurre 1/2 sel

Instructions

La pâte sucrée (a préparer la veille)

• Dans un cul de poule, ou dans le bol du robot, fouettez le beurre demi-sel pommade et le sucre glace pour obtenir un mélange souple et crémeux. Ajoutez l’oeuf et mélangez bien.

• Ajoutez enfin la poudre d’amandes et la farine et mélangez juste assez pour que la pâte forme une boule.

• Aplatissez légèrement cette boule de pâte, filmez la au contact et réservez la au réfrigérateur.

L’appareil à flan (a préparer la veille)

• Dans un cul de poule, faites blanchir les jaunes d’oeufs et le sucre.
Ajoutez ensuite la maïzena et mélangez bien.

• Fendez les gousses de vanille en deux et grattez les.

• Mettez les gousses et les graines de vanille dans une casserole avec le lait et portez à ébullition.

• Retirez les gousses et versez progressivement le lait chaud sur le mélange aux oeufs en fouettant bien.

• Reversez le tout dans la casserole et faites cuire en remuant constamment jusqu’à ébullition.

• Filmez au contact et réservez.

• Versez la crème pâtissière cuite dans un cul de poule propre, ajoutez la crème et mélangez vivement.

• Enfin, ajoutez le beurre demi-sel, mélangez vivement pour qu’il fonde et s’incorpore puis filmez la crème au contact et réservez la au réfrigérateur

Montage du flan parisien

• Entre deux feuilles de papier sulfurisé, abaissez la pâte sucrée au rouleau sur 3mm d’épaisseur.

• Foncez un cercle de 18cm de diamètre et 4,5cm de hauteur.

• Fouettez l’appareil à flan pour le détendre et versez le dans le cercle posé sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier sulfurisé.

• Filmez le flan au contact et réservez au réfrigérateur jusqu’à refroidissement complet.

Cuisson du flan parisien

• Préchauffez le four à 165° (th5/6) chaleur tournante et enfournez le flan pour 40 minutes de cuisson.
Le flan doit être bien doré, si le centre est encore tremblotant c’est normal.

• A la sortie du four, placez la plaque au réfrigérateur jusqu’à refroidissement complet.

• Une fois le flan parisien refroidi, ôtez délicatement le cercle et dégustez… enfin !

Madeleines à l’orange et coques en chocolat

Ingrédients:

Après une semaine de légumes en tout genre, il était temps de se faire un petit plaisir! C’est chose faite avec ces bonnes petites madeleines aromatisées à l’orange et à la fleur d’oranger, puis recouverte d’une coque en chocolat croquante. Une alliance de saveurs que j’aime beaucoup et qui a tout autant plu à mon mini au moment du goûter.

Je vous donne ici la liste des ingrédients ainsi que le pas à pas, et vous trouverez en fin d’article une petite vidéo explicative du montage pour les coques ☺️

** Variantes: Pour des madeleines classiques, sauter l’étape des zestes d’oranges. Pour les plus gourmands, vous pouvez aussi ajouter des pépites de chocolat ou un cœur en pâte à tartiner juste avant la cuisson 😜

Ingrédients: (pour 12/14 madeleines)

  • 100g de beurre (ou margarine végétale) + un peu pour le moule
  • 200g de farine
  • 1 orange bio non traitée
  • 150g de sucre en de canne
  • 1c.c de poudre à lever
  • 3 oeufs
  • 20g d’eau de fleur d’oranger
  • Pour la coque en chocolat : 100g de chocolat noir de couverture. J’ai utilisé un chocolat noir 70% de cacao

Les madeleines à l’orange

1. Faire fondre le beurre et réserver.

2. Mixer le zeste de l’orange avec 100g de sucre jusqu’à obtenir une poudre, la plus fine possible. un sucre aromatisé à l’orange en quelque sorte.

Si vous n’avez pas de quoi mixer ce n’est pas gênant, vous risquez juste de retrouver des petits morceaux de zestes à la dégustation. Si cela ne vous gêne pas c’est tant mieux 🙂

3. Ajouter les 50g de sucre restant, la farine tamisée, la poudre à lever puis mélanger.

4. Ajouter les œufs un par un en mélangeant entre chaque œuf.

5. Ajouter le beurre fondu et l’eau de fleur d’oranger puis mélanger de nouveau . Réserver au frais pendant 30mn.

6. Préchauffer le four à 200 degrés. Beurrer les moules à madeleines puis les remplir aux 2/3. Cuire une dizaine de minutes à 200 degrés.

Pour la coque en chocolat

1. A la sortie du four, démouler les madeleines et laisse refroidir sur une grille.

2. Faire fondre le chocolat au bain marie. C’est le moment du tempérage pour les puristes (ou les plus courageux !)

Le temperage est une étape qui permet d’obtenir un chocolat bien lisse et brillant après refroidissement. Cette étape est purement esthétique et n’altérera pas le goût de vos pâtisseries 😉

3. Une fois le chocolat fondu (tempéré ou non), badigeonner le fond des moules de chocolat à l’aide d’un pinceau . Il faut vraiment en mettre dans toutes les alvéoles et bien jusqu’en haut pour que les madeleines soient parfaitement enrobées.

4. Déposer les madeleines dans les moules (dans le même sens que celui dans lequel elles ont cuit) puis placer au frais : 3h au réfrigérateur ou 1h au congélateur.

….Et belle dégustation ! 😍

Pâtes de Konjac Curcuma-Citron

Toujours dans l’idée d’alléger un peu les repas après les fêtes et d’éliminer les toxines accumulées sans pour autant tomber dans l’ennui, je vous parle aujourd’hui des pâtes de Konjac.

D’après un sondage réalisé sur Instagram, vous êtes nombreux à connaître le Konjac. Pour les autres, (Si comme ma BFF d’amour, tu penses à ton éponge cosmétique), le Konjac est une plante vivace qui pousse à partir d’un rhizome tubéreux. Oui c’est un peu barbare tous ces mots et ça ne fait pas rêver décrit ainsi, mais en gros: c’est une plante tropicale originaire de l’Asie du Sud Est, qui ressemble un peu à un arum. Les pâtes de Konjac sont faites à partir de son bulbe.

Au final, cela nous donne des pâtes (ou du riz aussi!) peu caloriques, sans gluten et sans sucres, avec un fort pouvoir detoxifiant puisqu’elles sont capable d’absorber sucres et graisses, tout en étant vraiment rassasiantes puisqu’elles gonflent dans l’estomac! Elles sont très digestes et relativement simple à préparer (quelques minutes dans l’eau bouillante. De plus en plus de marques proposent même une version sans cuisson).

Côté goût c’est vraiment neutre, donc on peut les cuisiner de multiples façon, elles prendront le goût des accompagnements. Ici, j’ai préparé une recette avec du brocoli cuit à la vapeur (Detox++), et une sauce au yaourt végétal coco, curcuma et citron.

Ingrédients :

  • 75g de Shiratakis de Konjac . J’ai utilisé la marque Celnat (avec cuisson dans l’eau bouillante. Il en existe également sans cuisson !)
  • 1/2 brocoli préalable cuit (a l’eau ou à la vapeur) et détaillé en fleurettes
  • 150ml de yaourt végétal coco (Soja ou amande, ça marche aussi!)
  • 1/2 citron jaune
  • 1c.c de Curcuma fraichelement moulu (ou a défaut, en poudre)
  • 1 petite poignée de noix de cajou

La recette:

1. Préparer le Konjac comme indiqué sur le paquet.

Attention , il existe de nombreuses manières de le préparer, tous les konjacs ne se cuisent pas! La plupart des marques proposent désormais un Konjac cuit en revanche il n’est pas toujours rincé ni essoré. Le mieux reste de vous fier aux indications du paquet .

2. Dans une sauteuse, faire revenir le Konjac avec le yaourt végétal, le curcuma et assaisonné selon vos goûts.

3. Déposer les fleurettes de brocoli cuites directement sur les pâtes, disposer quelques noix de cajou concassées. Servir tiède.

Gnocchis de patate douce

Vous le savez, la patate douce à la maison c’est une vraie histoire d’amour ! J’adore la cuisiner et la déguster et il semblerait que mon mini ait hérité de certaines de mes addictions culinaires, dont celle-ci!

Étant donné qu’on en mange environ une fois par semaine, j’aime bien varier: en purée, rôties, en gaufres, en croquettes … et maintenant en Gnocchis !

Je m’attendais à ce que la recette soit bien plus compliquée. En réalité rien de bien sorcier il faut juste un peu de temps devant soi, anticiper la cuisson de la patate douce et s’armer de patience pour le façonnage.

Je vous laisse juste ici la recette et les étapes . Je vous donne également quelques idées d’accompagnement en fin d’article.

Ingrédients : (pour 2 personnes)

  • 300g de patate douce
  • 70g de fécule de maïs
  • 60g de farine (blé ou autre) + un peu pour fariner
  • Sel, poivre
  • Facultatif : cumin ou muscade

1. Faire cuire les patates douces au four à 240 degrés pendant environ 30/40mn selon leur taille. Il faut que la chair soit bien tendre à l’intérieur. (Surtout surtout pas à l’eau, sinon la pâte sera trop humide et collante).

2. Laisser les patates douces tiédir. Retirer la peau, et éventuellement les petits endroits un peu secs pour éviter les morceaux, puis écraser le tout en purée.

3. Creuser un puit au centre puis ajouter la farine, le sel, le poivre et les épices.

4. Mélanger à la main jusqu’à pouvoir former une boule. Si la pâte est encore légèrement collante c’est normal . Si elle l’est trop en revanche ajouter de la farine.

5. Diviser la pâte en 4 pâtons, puis rouler chacun deux en boudin. Couper ensuite à intervalle régulier pour obtenir des petites boules. Rouler dans le creux de là main puis faire rouler contre le dos d’une fourchette pour marquer les gnocchis.

6. Plonger dans l’eau bouillante (environ 10/15 à la fois). Lorsque les gnocchis remontent à la surface ils sont cuits. Vous pouvez les déguster tels quels, ou les faire revenir à la poêle dans un peu de beurre ou d’huile végétale.

Pour l’accompagnement, j’ai choisi ici des feuilles d’épinards, des champignons de Paris, du pesto et un peu de parmesan.

Variante : Pour les amoureux de fromage, je vous conseille également une crème au gorgonzola, un vrai régal !